Anciens numéros du Bulletin

Infolettre août 2016 de la Genootschap Belle van Zuylen / Association Isabelle de Charrière

Le jeu­di 18 février 2016 eut lieu la pré­sen­ta­ti­on des Cahiers Isa­bel­le de Charrière/Belle van Zuy­len Papers, édi­ti­on 2015 dans la Haar­lem­se Jans­kerk, c’est-à-dire het Noord-Hol­lands Archief où se trou­vent aus­si les archi­ves de la Genoot­schap.

Le titre de ce Cahier : « Bel­le van Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re dans son con­tex­te euro­péen » cor­res­pon­dait tout à fait à l’exposition Omdat ik iets te zeg­gen had (Par­ce que j’avais quel­que cho­se à dire) pré­sen­tée à ce moment même dans la Haar­lem­se Jans­kerk. Cet­te expo­si­ti­on introduit des écri­vai­nes néer­landai­ses ayant vécu pen­dant le « long » XIXe siè­cle, péri­o­de carac­té­ris­ti­que entre la Révo­lu­ti­on fran­çai­se (1789) et le début de la Pre­mi­è­re Guer­re Mon­di­a­le (1914).

L’invitation à cet­te pré­sen­ta­ti­on étant un peu tar­di­ve par des cir­con­stan­ces impré­vues, seu­le­ment un petit nom­bre de mem­bres de la Genoot­schap put y assis­ter.

Cepen­dant l’après-midi fut bien réus­si et se ter­mi­na par un apé­ro ani­mé.

Réu­nion de prin­temps

Le same­di 9 avril 2016 eut lieu la réu­nion d’études bisan­nu­el­le pré­cé­dée de l’assemblée annu­el­le. Après le café tra­di­ti­on­nel dans le res­tau­rant de la remi­se du Châ­teau de Zuy­len, l’assemblée annu­el­le com­men­ça à 10h30 à l’étage de la remi­se. Devant un public de ca. 45 mem­bres et dans une ambi­an­ce déten­due le comi­té direc­teur réca­pi­tu­la les évé­ne­ments de l’année écoulée, en soulig­na les nom­breux points forts, approu­va les finan­ces et pré­sen­ta les pro­jets pour l’an 2016. Après la pau­se-café la com­pag­nie se diri­gea vers la Sal­le des Gobe­lins du Châ­teau où Kees van Strien tint une com­mu­ni­ca­ti­on extrê­me­ment enri­chis­san­te, fas­ci­nan­te et plei­ne d’humour sur la cor­res­pon­dan­ce entre­te­nue par Bel­le van Zuy­len et James Bos­well por­tant le titre Bel­le en Bos­well in de clinch (Bel­le et Bos­well en con­flit).

Les nom­breu­ses cita­ti­ons soulig­nai­ent main­tes fois d’une façon amu­san­te les diver­gen­ces d’opinion qui furent la base prin­ci­pa­le de leur cor­res­pon­dan­ce. L’ensemble était ample­ment illu­stré d’images des lieux et des per­son­nes qui jou­è­rent un rôle impor­tant dans la vie de Bel­le et Bos­well.

Après la com­mu­ni­ca­ti­on sui­vie d’une dis­cus­si­on ani­mée, le grou­pe se ren­dit à la remi­se pour un déjeu­ner déli­ci­eux.

Fina­le­ment Lucré Huels­mann pré­si­da avec enthou­si­as­me la ven­te aux enchè­res d’une col­lec­ti­on de livres tous con­cer­nant Bel­le van Zuy­len et offer­te par Iris Was­se­naar. Le résul­tat : € 341,50 des­ti­nés à la cais­se de la Genoot­schap !

Voy­a­ge en Suis­se

Du 31 août au 4 sep­tem­bre, le comi­té direc­teur orga­ni­se­ra un voy­a­ge en Suis­se. Depuis Hau­te­ri­ve, une qua­tor­zai­ne de mem­bres feront des excur­si­ons dif­fé­ren­tes : une visi­te com­men­tée au Châ­teau de Mézery afin d’y admi­rer les « boi­se­ries » qui décorè­rent jamais le châ­teau de Con­stant d’Hermenches, une visi­te du Musée d’Art et d’Histoire à Genè­ve, une visi­te guidée de l’Île Saint-Pier­re et évi­dem­ment la pré­sen­ce à la Jour­née de sou­tien dans le Salon Isa­bel­le de Char­ri­è­re au Pon­tet le 3 sep­tem­bre. Une visi­te du Musée Jean-Jac­ques Rous­se­au à Môtiers con­clu­ra le voy­a­ge.

Réu­nion d’automne 2016

Cet­te fois-ci la réu­nion d’automne aura lieu le same­di 5 novem­bre dans le Haags His­to­risch Muse­um à La Haye. Excep­ti­on­nel­le­ment la réu­nion com­men­ce­ra à 12h00 et fini­ra à 16h00 à peu près.

Nous som­mes très con­tents de pou­voir vous intro­dui­re Mon­si­eur Ber­nard Woel­de­rink, ancien direc­teur de la Konink­lijk Huis Archief (Archi­ves de la Mai­son Roy­a­le), qui nous par­le­ra de la vie à la cour de La Haye à l’époque de Bel­le van Zuy­len. Mar­quez bien cet­te date dans votre agen­da !

Genootschap Belle van Zuylen – Association Isabelle de Charrière

Bul­le­tin d’information décem­bre 2015

Le con­grès « Isa­bel­le de Char­ri­è­re et l’Angleterre », les 16 et 17 sep­tem­bre 2015 à Chaw­ton Hou­se Libra­ry à Chaw­ton.

Les 16 et 17 sep­tem­bre 2015 le Genoot­schap Bel­le de Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re a orga­ni­sé un con­grès inti­tulé « Isa­bel­le de Char­ri­è­re et l’Angleterre ». Ce con­grès a eu lieu dans la bibli­o­thè­que mag­ni­fi­que sur les ter­res de Chaw­ton Hou­se Libra­ry dans le Sud de l’Angleterre, où jadis avait vécu Edward Aus­ten Knight, frè­re de Jane Aus­ten.

Une tren­tai­ne de per­son­nes ont par­ti­ci­pé à ce con­grès qui a été ouvert par Edda Holm, pré­si­den­te du Genoot­schap Bel­le van Zuy­len.

Net­ty van der Tak-Aschoff, vice-pré­si­den­te et gui­de au Châ­teau de Zuy­len a ouvert la série de con­fé­ren­ces par un tour guidé vir­tu­el du Châ­teau de Zuy­len et des ses envi­rons, où Bel­le a vécu jusqu’à son maria­ge en 1771.

Cecil Court­ney a par­lé de « the Recep­ti­on of Bel­le de Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re in Eng­land and Ame­ri­ca- Geof­frey Scott and Zéli­de : Pro­blems and Per­spec­ti­ves ».

Il a accen­tué l’importance de la publi­ca­ti­on des Œuvres Com­plè­tes pour les recher­ches sci­en­ti­fi­ques sur l’œuvre d’Isabelle de Char­ri­è­re.

Ingrid Tie­ken-Boon a tenu une con­fé­ren­ce sur le lan­ga­ge de Bel­le de Zuy­len et Jane Aus­ten et leurs cer­cles soci­aux. Jane Aus­ten né con­nais­sait guè­re le fran­çais, tan­dis que Bel­le maî­tri­sait bien l’anglais.

Valé­rie Cos­sy par­lait de l’égalité entre hom­mes et fem­mes, pré­co­ni­sée par le siè­cle des Lumi­è­res, et repré­sen­tée par les deux roman­ci­è­res dans leurs romans.

Le deuxi­è­me jour Mar­griet Lacy a tenu une con­fé­ren­ce por­tant le titre : « Bel­le van Zuy­len /Isabelle de Charrière’s Pla­ce in the His­to­ry of the novel ».

Elle a mon­tré que les auteurs du 18ième siè­cle choi­sis­sai­ent sou­vent le roman épisto­lai­re pour créer un mon­de réa­lis­te. Mada­me de Char­ri­è­re en fai­sait autant mais son talent pour le débat intel­lec­tu­el l’a tou­jours empor­té sur la struc­tu­re de ses con­tes.

Caro­li­ne War­man a par­lé de l’enseignement des lan­gues étran­gè­res au 18ième siè­cle et au début du 19ième siè­cle. Dans sa con­fé­ren­ce « As bloomy as bright as ever : Char­ri­è­re as a tea­cher of English » elle a mon­tré com­ment Bel­le était moder­ne dans son enseig­ne­ment de l’anglais au moy­en d’une échan­ge épisto­lai­re fic­ti­ve entre deux amies anglai­ses.

Aus­si sur le pro­gram­me : une visi­te au cot­ta­ge où Jane Aus­ten, sa sœur Cas­san­dra et leur mère ont vécu pen­dant huit ans.

Un mag­ni­fi­que con­cert par Pene­lo­pe Cave et Katri­na Faulds, qui ont joué de la musi­que de Bel­le van Zuy­len et de quel­ques autres com­po­si­teurs de son temps a con­clu la pre­mi­è­re jour­née du con­grès.

À la fin de la deuxi­è­me jour­née la pré­si­den­te Edda Holm a remer­cié de tout cœur les diri­ge­ants de Chaw­ton Hou­se Libra­ry pour leur excel­len­te hos­pi­ta­li­té et leur coo­p­é­ra­ti­on, qui ont attri­bué au suc­cès de ce con­grès.

La plu­part des par­ti­ci­pants ont visi­té la cathé­dra­le de Win­ches­ter et un dîner à l’Hotel The Swan a ter­mi­né ce con­grès excep­ti­on­nel et réus­si !

Le lend­emain plu­si­eurs per­son­nes ont con­ti­nué leur séjour en Ang­leter­re en allant à Bath.

La réu­nion d’automne

Same­di 24 octo­b­re 2015 la réu­nion d’automne eut lieu au Musée de livres Meer­man­no à La Haye.

Le phi­lo­sop­he Elly Ver­zaal a tenu une con­fé­ren­ce inti­tulée : « Ama­lia Gal­la­ti­zin : plus qu’une dame bizar­re (Bel­le van Zuy­len, 1802).

Quel­ques nuan­ces de cet­te opi­ni­on qui s’imposent à la lec­tu­re de son jour­nal inti­me et de son cor­res­pon­dan­ce avec le phi­lo­sop­he Frans Hem­ster­huis ».

Au moy­en d’images de lieux et de per­son­nes, qui ont joué un rôle impor­tant dans la vie d’Amalia Gal­lit­zin, Elly Ver­zaal a pro­non­cé une com­mu­ni­ca­ti­on cap­ti­van­te. Quoi­que con­tem­po­rai­nes, les deux fem­mes né se sont pas ren­con­trées pro­ba­ble­ment. Pour­tant elles se res­sem­blai­ent dans leur faim com­mu­ne de con­nais­san­ces et de liber­té per­son­nel­le et Bel­le doit avoir enten­du par­ler d’Amalia vu sa remar­que sur ses che­veux cou­pés.

Jour­née Bel­le van Zuy­len au Châ­teau de Zuy­len

La jour­née de Bel­le van Zuy­len, tra­di­ti­on­nel­le­ment orga­ni­sée la mi-novem­bre eut lieu le 15 novem­bre au châ­teau de Zuy­len.

Il va de soi que les atten­tats à Paris, deux jours avant, ont ombra­gé cet­te jour­née, qui a com­men­cé par une minu­te de silen­ce à la mémoi­re des vic­ti­mes.

Lucil­le van Tuyll et Hen­ri­ët­te Rit­ter ont pré­sen­té un « impromp­tu théâtral » de l’Emigré (1793) et de l’Inconsolable (1794). Une repré­sen­ta­ti­on par trois acteurs qui sui­vent le tex­te cité pas trois autres per­son­nes.

Dis­so­lu­ti­on de l’Association suis­se Isa­bel­le de Char­ri­è­re

Pen­dant l’assemblée du 6 novem­bre 2015 le comi­té de l’Association suis­se Isa­bel­le de Char­ri­è­re s’est décidé à dis­soud­re notre asso­ci­a­ti­on sœur en Suis­se par sui­te d’un inté­rêt fai­ble. Entre-temps le Genoot­schap Bel­le van Zuy­len a accu­eil­li cha­leu­reu­se­ment des mem­bres suis­ses et a l’intention de se pré­sen­ter de plus en plus en asso­ci­a­ti­on inter­na­ti­o­na­le. C’est la rai­son pour laquel­le les renseig­ne­ments sont four­nis en néer­landais ain­si qu’en fran­çais depuis quel­que temps déjà. Peut-être une ver­si­on anglai­se y sera ajou­tée dans un ave­n­ir pro­che.

Pré­sen­ta­ti­on du Cahier 2015

La pré­sen­ta­ti­on du Cahier 2015 aura pro­ba­ble­ment lieu à la fin du mois de jan­vier 2016.

Dès que la date exac­te est con­nue, on vous en infor­mera.

La réu­nion de prin­temps 2016

Elle aura lieu le 9 avril 2016 au Châ­teau de Zuy­len.

C’est avec grand plai­sir que nous vous annon­çons déjà Kees van Strien com­me con­fé­ren­cier. Vous rece­vrez de plus amples renseig­ne­ments mais notez déjà la date dans vos agendas !

Pour finir le comi­té de l’Association néer­landai­se Isa­bel­le de Char­ri­è­re vous sou­hai­te un Joy­eux Noël et une bon­ne Nou­vel­le Année!

————————————————————————–

Genootschap Belle van Zuylen
Association Isabelle de Charrière

Infolettre juillet 2015

Le con­grès de fran­çais

Les 20 et 21 mars 2015 eut lieu à Noord­wij­ker­hout (près d’Amsterdam) le con­grès de fran­çais bisan­nu­el inti­tulé Le fran­çais à tra­vers le mon­de.

Notre pré­si­den­te Edda Holm, étant mem­bre du comi­té orga­ni­sa­teur, per­mit à la Genoot­schap de se pré­sen­ter dans un stand gra­tuit dans le Salon des Expo­sants. Rob Gie­len, web­me­stre, et Mar­jo­lein Hoge­wind, secré­tai­re, y accu­eil­li­rent les nom­breu­ses per­son­nes inté­res­sées à la lar­ge col­lec­ti­on de livres de et sur Bel­le van Zuy­len.

Le 21 mars, Guus­je Groe­nen, une des nom­breux inter­venants, pré­sen­ta un ate­lier inter­dis­ci­pli­nai­re sur le pre­mier roman écrit par Bel­le van Zuy­len Le Noble. A l’aide d’exemples clairs elle mon­trait les pro­blè­mes et les thè­mes que préoc­cu­pai­ent Bel­le van Zuy­len dans son épo­que et qui sont tou­jours en vigueur à l heu­re actu­el­le tels que la con­di­ti­on fémi­ni­ne en géné­ral et les maria­ges for­cés dans les cer­cles d’immigrants en par­ti­cu­lier. Venai­ent à l’ordre aus­si les pré­ju­gés soci­aux et l’épanouissement intel­lec­tu­el de la fem­me dans ces mili­eux en l’an 2015.

Edda Holm, Made­lei­ne van Strien (Char­rié­ris­te dès le début) et Mar­jo­lein Hoge­wind assis­tè­rent à cet ate­lier très inté­res­sant. Ens­ui­te tous les par­ti­ci­pants reçu­rent le recueil de let­tres por­tant le titre A tea­ching devil, les­sen voor het leven (A tea­ching devil, leçons pour la vie) sélec­ti­on­nées par Made­lei­ne van Strien et tra­d­ui­tes par Mar­jo­lein Hoge­wind.

Assem­blée annu­el­le et Réu­nion de prin­temps

Le same­di 11 avril 2015 eut lieu l’assemblée annu­el­le dans la remi­se du Châ­teau de Zuy­len, réno­vée mer­veil­leu­se­ment. L’assemblée, menée par la pré­si­den­te Edda Holm, se dérou­la com­me tou­jours dans une ambi­an­ce fort agré­a­ble. Ens­ui­te pour la réu­nion de prin­temps, Ingrid Tie­ken-Boon van Osta­de ani­ma une com­mu­ni­ca­ti­on inti­tulée L’anglais par­lé par Bel­le van Zuy­len. Dans la sal­le des Gobe­lins du Châ­teau, elle nous expli­qua com­ment les Néer­landais per­fec­ti­on­nai­ent leur maî­tri­se de la lan­gue anglai­se au XVI­I­I­è­me siè­cle et com­ment Bel­le avait déve­lop­pé sa prop­re métho­de tout à fait per­son­nel­le afin d’enseigner ses élè­ves. Le public dans la sal­le com­plé­ta la com­mu­ni­ca­ti­on de remar­ques per­ti­nen­tes et de tuy­aux.

Visi­te du Châ­teau de Twic­kel

Le same­di 20 juin, une tren­tai­ne des mem­bres de la Genoot­schap pro­fitè­rent de la jour­née por­tes ouver­tes du Châ­teau de Twic­kel à Del­den dans la pro­vin­ce d’Overijssel. La jour­née com­men­ça par une tas­se de café accom­pag­née d’un gâteau déli­ci­eux fait mai­son. Sous la direc­ti­on des gui­des à la hau­teur de leur tâche les mem­bres, divi­sés en deux grou­pes, visitè­rent les sal­les riche­ment meu­blées et décorées. L’architecture du châ­teau, nom­bre d’objets d’art, les tapis, les pein­tu­res, les cui­si­nes avec sa cui­sini­è­re gigan­tesque appor­tée par un chef de cui­si­ne fran­çais, la gran­de col­lec­ti­on de ser­vi­ces employ­és enco­re à cer­tai­nes occa­si­ons, bref l’ensemble a laissé une impres­si­on inou­blia­ble. Après le déjeu­ner con­vi­vi­al tenu dans un res­tau­rant près du châ­teau, on eut l’occasion d’admirer les arbres et les plan­tes très par­ti­cu­liers dans le domai­ne para­di­si­aque de Twic­kel.

Con­grès Isa­bel­le de Char­ri­è­re en Ang­leter­re

Jane Aus­ten (1775−1817) et Isa­bel­le de Char­ri­è­re (1740−1805) : deux écri­vai­nes vivant à peu près dans la même péri­o­de et dotées d’un esprit fin d’observation. Voilà la base du con­grès orga­ni­sé par la Genoot­schap à Chaw­ton en Ang­leter­re pen­dant lequel seront éclai­rées e.a. les res­sem­blan­ces et dif­fé­ren­ces des deux écri­vai­nes. Isa­bel­le de Char­ri­è­re s’intéressait à la lan­gue anglai­se et aux auteurs anglais et, de plus, elle séjour­na assez long­temps en Ang­leter­re. Grâ­ce à une col­la­bo­ra­ti­on par­ti­cu­li­è­re­ment agré­a­ble avec Chaw­ton Hou­se Libra­ry, la Genoot­schap tien­dra son con­grès por­tant le titre Isa­bel­le de Char­ri­è­re et l’Angleterre les 16 et 17 sep­tem­bre 2015.

Net­ty van der Tak-Aschoff nous gui­de­ra vir­tu­el­le­ment dans le Châ­teau de Zuy­len à l’aide d’un dia­po­ra­ma, Mar­griet Lacy-Bruijn nous par­le­ra de la pla­ce de la nou­vel­le dans l’histoire lit­té­rai­re. Ingrid Tie­ken-Boon van Osta­de expli­que­ra l’emploi de l’anglais par les deux écri­vai­nes. Cecil Court­ney, Caro­li­ne War­man, venant d’Angleterre et Valé­rie Cos­sy venant de Suis­se, par­leront de la rela­ti­on entre Isa­bel­le de Char­ri­è­re et l’Angleterre et des points com­muns et des dif­fé­ren­ces des auteurs vis-à-vis des dif­fé­rents aspects de leur tra­vail. La pre­mi­è­re jour­née sera ter­mi­née par un con­cert don­né par Katri­na Faulds et Pene­lo­pe Cave qui jou­eront la musi­que de Bel­le van Zuy­len et de com­po­si­teurs con­tem­po­rains.

Une vingtai­ne de mem­bres se sont inscrits à ce con­grès qui pro­met d’être un évé­ne­ment extra­or­di­nai­re et qui sera ter­mi­né par une visi­te facul­ta­ti­ve de Bath, vil­le qui joue un si grand rôle dans les romans de Jane Aus­ten.

Direc­teur du Châ­teau de Zuy­len

Mari­an van Dijk, direc­teur du Châ­teau de Zuy­len jusqu’au 1er juil­let, est nom­mée direc­teur du Musée Speel­klok à Utrecht. Ayant eu des liens étroits et cha­leu­reux avec elle, la Genoot­schap regret­te fort son départ. La Genoot­schap lui sou­hai­te beau­coup de suc­cès dans son nou­veau pos­te.

Asso­ci­a­ti­on Isa­bel­le de Char­ri­è­re suis­se

La posi­ti­on de l’Association Isa­bel­le de Char­ri­è­re paraît être intena­ble mal­gré les efforts de e.a. Marie­ke Fren­kel. Une fusi­on juri­di­que avec la Genoot­schap n’est pas pos­si­ble, par con­tre les mem­bres suis­ses peu­vent s’inscrire à la Genoot­schap. Deux per­son­nes ont déjà pro­fi­té de cet­te pos­si­bi­li­té. La col­la­bo­ra­ti­on néer­lan­do-suis­se con­ti­nue en ce qui con­cer­ne la rédac­ti­on des Cahiers et le pro­jet de la mise en lig­ne des let­tres de Bel­le van Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re ; les let­tres pro­ve­nant des archi­ves de Lausan­ne et de Neuchâ­tel seront trans­cri­tes et mises en lig­ne pri­o­ri­tai­re­ment.

La Genoot­schap a l’intention de met­tre en lig­ne une tra­duc­ti­on fran­çai­se de son site. Les info­let­tres seront tra­d­ui­tes en fran­çais éga­le­ment et envoyées par mail aux mem­bres suis­ses.

Réu­nion d’automne le 24 octo­b­re 2015

Le 24 octo­b­re la réu­nion d’automne aura lieu dans le plus vieux musée des livres au mon­de : Musée Meer­man­no West­ree­nia­num à La Haye. Infor­ma­ti­on plus détail­lée sui­vra, notez bien cet­te date dans votre agen­da !

**************************************************************

Bulletin d’information décembre 2014

La réu­nion d’automne

Same­di 4 octo­b­re 2014 la réu­nion d’automne eut lieu dans le beau Musée Geel­vin­ck Hin­lo­pen à Amster­dam.

Huib Zui­der­vaart, his­to­rien d’études sci­en­ti­fi­ques, a tenu une con­fé­ren­ce inti­tulée : « La veu­ve Geel­vin­ck », Catha­ri­na Eli­sa­beth Has­se­laer (1738−1792), la mal­heu­reu­se amie de cœur de Bel­le »

C’est que pen­dant ses recher­ches de téle­sco­pes anciens il avait ren­con­tré le nom de la fil­le du mai­re d’Amsterdam Has­se­laer. La dite Catha­ri­na Has­se­laer avait épou­sé Lie­ve Geel­vin­ck, mais à dix-neuf ans s’était trou­vée veu­ve et mère.

Elle était une amie de Bel­le de Zuy­len, qui lui envi­ait sa liber­té.

Avec un enthou­si­as­me con­ta­gi­eux Huib Zui­der­vaart nous a bros­sé le tableau de la vie tumul­tu­eu­se de cet­te fem­me intel­li­gen­te.

Dans le cad­re de la jour­née mon­di­a­le des ani­m­aux notre mem­bre Trix Trom­pert lut quel­ques frag­ments de son livre : « Bel­le van Zuy­len en haar hon­den ».

Made­lei­ne van Strien et Caspar Laf­frée, lurent, res­pec­ti­ve­ment en fran­çais et en néer­landais, quel­ques frag­ments de let­tres de Bel­le de Zuy­len, qui se rap­por­tai­ent au thè­me de l’exposition en cours au musée : Pret op stand ver­tier van toen, enter­tain­ment van de grach­ten­gor­del in de 17e, 18e en begin 19e eeuw. ( plai­sirs et diver­tis­se­ment dans les mili­eux aris­to­cra­ti­ques d’Amsterdam au 17e, 18e et début 19e siè­cle).

Grâ­ce au temps esti­val le déjeu­ner bien soig­né a pu être pris dans le très beau jar­din enso­l­eil­lé.

L’Association Suis­se

Marie­ke Fren­kel, qui avec Valé­rie Cos­sy fut pen­dant de lon­gues années co-pré­si­den­te de l’Association Suis­se, nous a fait savoir que cet­te asso­ci­a­ti­on dans son état actu­el n’est plus via­ble et qu’à l’avenir elle se mani­fes­te­ra davan­ta­ge com­me pla­te­for­me sci­en­ti­fi­que. Com­me on a con­sta­té lors des acti­vi­tés conjoin­tes des années pas­sées qu’un lien d’amitié est né avec un nom­bre de mem­bres suis­ses, nous avons décidé d’inviter ceux qui le dési­rent à s’inscrire com­me mem­bres de l’association néer­landai­se. Les per­son­nes d’autres pays euro­péens seront éga­le­ment les bien­ve­nues, ce qui ouvre peut-être la per­spec­ti­ve d’une asso­ci­a­ti­on inter­na­ti­o­na­le.

Jour­née Bel­le van Zuy­len, Châ­teau de Zuy­len

C’est avec grand suc­cès que la Jour­née Bel­le van Zuy­len qui eut lieu le 9 novem­bre, a clôturé la sai­son pour les visi­teurs du Châ­teau de Zuy­len.

Un tour guidé spé­ci­al de durée un peu plus cour­te que le tour géné­ral a soulig­né l’importance du per­son­na­ge prin­ci­pal de cet­te jour­née.

Le tour finit dans le salon que l’on appel­le le « Salon bleu » où les par­ti­ci­pants ont pu fai­re con­nais­san­ce avec la musi­que de Bel­le van Zuy­len. Pour cet­te occa­si­on spé­ci­a­le, Michiel Nies­sen, jou­eur du luth, avait arran­gé pour son prop­re instru­ment quel­ques piè­ces com­po­sées par Bel­le van Zuy­len pour l’instrument à cla­vier, ce qui son­nait par­ti­cu­li­è­re­ment bien.

Pour les enfants il y eut des acti­vi­tés de bri­co­la­ge dans la Remi­se, récem­ment ouver­te, du Châ­teau.

Quel­que 150 per­son­nes ont pro­fi­té de cet­te jour­née, c’est-à-dire plus du dou­ble de visi­teurs accu­eil­lis un diman­che ordi­nai­re début novem­bre.

Il va de soi qu’une tel­le ini­ti­a­ti­ve méri­te d’être con­ti­nuée …  

Pré­sen­ta­ti­on du cahier 2014

Le 4 décem­bre la pré­sen­ta­ti­on des Cahiers Isa­bel­le de Char­ri­è­re /Belle de Zuy­len Papers 2014 eut lieu à l’Ambassade de Suis­se au Lan­ge Voor­hout à La Haye.

Dans cet entou­ra­ge dis­tin­gué Dr. Mar­git van der Steen, qui tra­vail­le au Huy­gens ING, a, dans une cau­se­rie som­mai­re, par­lé de l’intérêt poli­ti­que de Bel­le van Zuy­len.

Carel Alp­he­naar, jour­na­lis­te et acteur, a, avec grand humour, dépeint ses expé­rien­ces d’il y a 23 ans con­cer­nant la tra­duc­ti­on et la repré­sen­ta­ti­on de la piè­ce de théâ­tre « La par­fai­te Liber­té » d’Isabelle de Char­ri­è­re.

Un vin d’honneur, offert par l’Ambassade de Suis­se, con­clut cet­te réu­nion ani­mée.

Pro­gram­me de 2015

Réu­nion de prin­temps le 11 avril 2015

Le 11 avril 2015 la réu­nion de prin­temps aura lieu dans la Remi­se, récem­ment réno­vée, du Châ­teau de Zuy­len. Pri­è­re de noter cet­te date dans votre agen­da! Des renseig­ne­ments plus détail­lés sui­vront ulté­ri­eu­re­ment.

Visi­te de Twic­kel à Del­den le 20 juin 2015

Le comi­té a déjà annon­cé d’organiser une visi­te du Châ­teau de Twic­kel à Del­den le 20 juin 2015. Vous rece­vrez ses pré­ci­si­ons plus tard.

Con­grès à Rot­ter­dam du 26 au 31 juil­let 2015

Lors de ce con­grès Suzan van Dijk et Made­lei­ne van Strien-Char­don­neau pro­non­ce­ront une com­mu­ni­ca­ti­on con­cer­nant Bel­le van Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re, en par­ti­cu­lier en rela­ti­on avec sa cor­res­pon­dan­ce.

Pour ceux et cel­les qui s’y inté­res­sent :

The Con­gress of the Inter­na­ti­o­nal Soci­e­ty for Eigh­teenth-Cen­tu­ry Stu­dies (ISECS) is the world’s lar­gest mee­ting of spe­ci­a­lists on all aspects of the eigh­teenth cen­tu­ry, and takes pla­ce eve­ry four years. Recent ISECS con­fe­ren­ces have been held in Dublin (1999), Los Ange­les (2003), Mont­pel­lier (2007) and Graz (2011). The 14th ISECS Con­gress will be orga­ni­zed in Rot­ter­dam, the Nether­lands, from 26 to 31 July 2015. It is orga­ni­zed by the Dut­ch-Bel­gi­an Soci­e­ty for Eigh­teenth-Cen­tu­ry Stu­dies (DBSECS – Werk­groep 18e Eeuw) and is hosted by the Eras­mus Uni­ver­si­ty Rot­ter­dam on Cam­pus Woude­s­tein.

Pour en savoir plus, con­sul­tez www.isecs2015.com

Voy­a­ge en Ang­leter­re du 15 au 19 sep­tem­bre 2015 com­pre­n­ant le con­grès à Chaw­ton Hou­se Libra­ry les 16 et 17 sep­tem­bre

Les 16 et 17 sep­tem­bre 2015 le comi­té orga­ni­se­ra un con­grès à Chaw­ton Hou­se Libra­ry pen­dant lequel dif­fé­rents con­fé­ren­ciers trai­teront le rôle qu’a joué l’Angleterre dans la vie de Bel­le van Zuy­len ou les simi­la­ri­tés et dif­fé­ren­ces éven­tu­el­les dans l’œuvre de Jane Aus­ten et cel­le de Bel­le van Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re.

Nous som­mes très heu­reux de pou­voir vous annon­cer déjà les enga­ge­ments de Mes­da­mes Mar­griet Lacy-Bruijn, Valé­rie Cos­sy, Maria Schou­ten, Caro­li­ne War­man et de Mon­si­eur Cecil Court­ney.

Lors de ce con­grès les par­ti­ci­pants auront lar­ge­ment l’occasion de visi­ter le ‘cot­ta­ge’ où a vécu Jane Aus­ten avec sa mère et sa sœur Cas­san­dra et qui se trou­ve tout près de Chaw­ton Hou­se Libra­ry. Une visi­te de la cathé­dra­le de Win­ches­ter où est enter­rée Jane Aus­ten, est éga­le­ment au programme.Les 18 et 19 sep­tem­bre sui­vra une visi­te de la vil­le mag­ni­fi­que de Bath. Au mois de jan­vier vous rece­vrez de plus amples renseig­ne­ments con­cer­nant ce voy­a­ge.

Ens­ui­te il y aura enco­re la réu­nion d’octobre, pro­ba­ble­ment au Châ­teau de Mid­dach­ten, et la 10e pré­sen­ta­ti­on du Cahier Isa­bel­le de Char­ri­è­re à l’Ambassade de Suis­se au mois de décem­bre.

Le comi­té de l’Association néer­landai­se Isa­bel­le de Char­ri­è­re vous sou­hai­te un Joy­eux Noël et une bon­ne Nou­vel­le Année!