Français

Genootschap Belle van Zuylen/Association Isabelle de Charrière

Info­let­tre décem­bre 2016

Voy­a­ge en Suis­se

Dans la Fête du Pon­tet à Colom­bier qui aurait lieu le 3 sep­tem­bre 2016 le comi­té de la Genoot­schap trou­va une occa­si­on bien­ve­nue d’organiser un voy­a­ge en Suis­se. Sabi­ne de Raat fit immé­di­a­te­ment la réser­va­ti­on de tou­tes les cham­bres de l’hôtel Les Vieux Toits à Hau­te­ri­ve et dou­ze mem­bres se sont inscrits à cet hôtel bien con­nu déjà. Dans le cou­rant de l’après-midi du 31 août, les mem­bres arri­vè­rent dans cet hôtel char­mant où Marie­ke Fren­kel et Wieb­ke Llach nous accu­eil­li­rent cha­leu­reu­se­ment. L’ensemble fut com­plé­té par l’apéritif accom­pag­né d’amuse-bouche qui nous était offert par Yves et Anne-Valé­rie, res­pon­sa­bles des Vieux Toits.

Le lend­emain au petit matin, nous partέmes en che­min de fer pour le Châ­teau de Mézery situé au vil­la­ge de Joux­tens-Mézery afin d’y admi­rer les boi­se­ries de Con­stant d’Hermenches récem­ment res­taurées. L’historienne de l’art Béa­tri­ce Lovis nous expli­qua tous les détails des boi­se­ries qui reflé­tai­ent si bien la vie de Con­stant d’Hermenches au sein de sa famil­le et de ses amis au XVI­I­Ie siè­cle.

Après un déjeu­ner déli­ci­eux pris dans un res­tau­rant ita­lien à Lausan­ne un cer­tain nom­bre de mem­bres prit le train pour Genè­ve pour admi­rer les pas­tels de Mauri­ce Quen­tin de la Tour au Musée d’Art et d’Histoire. Mal­heu­reu­se­ment le pas­tel fameux de Bel­le van Zuy­len se trou­vait dans les réser­ves du Musée. Pour con­clu­re cet­te jour­née inten­si­ve nous dînâ­mes déli­ci­eu­se­ment à la ter­ras­se du res­tau­rant Alpes et Lac à Lausan­ne con­tem­plant un cou­cher de soleil splen­di­de.

Le ven­d­re­di 2 sep­tem­bre, nous nous embar­quâ­mes à bord du bateau qui nous emme­na à l’Ile de St. Pier­re. Rous­se­au y vécut en 1765, ‘caché’, pen­dant presque deux mois. Le gui­de Bar­ba­ra, vêtue à la mode du XVI­I­Ie siè­cle, nous accom­pag­na par des sen­tiers étroits à la mai­son de l’écrivain. Che­min fai­sant elle lut des pas­sa­ges pris dans l’œuvre de Rous­se­au cor­res­pon­dant aux hal­tes dif­fé­ren­tes de la pro­me­na­de. Le dîner fes­tif dans une des sal­les somp­tu­eu­ses de l’Hôtel DuPey­rou, beau site his­to­ri­que, com­plé­ta cet­te jour­née mer­veil­leu­se.

Le same­di 3 sep­tem­bre, la Fête du Pon­tet nous offrit un lar­ge choix d’attractions. Au Salon de Musi­que Jean-Pier­re Jelmi­ni, Ber­nard de Mur­alt et Valé­rie Cos­sy, pour nom­mer quel­ques-uns, ani­mè­rent des com­mu­ni­ca­ti­ons ; Clau­de Favez fut res­pon­sa­ble des inter­mè­des musi­caux. Mar­ti­ne Noir­jean et Bernt Fren­kel pre­n­ant le rôle de Bel­le van Zuy­len et Con­stant d’Hermenches con­clu­rent l’après-midi ‘jou­ant’ leur échan­ge épisto­lai­re d’une façon magi­stra­le. Dans la cour, il y eut de la musi­que et des étals expo­sant des gour­man­di­ses suis­ses et hol­landai­ses. Cet­te jour­née, enco­re d’une cha­leur esti­va­le, finit à la ter­ras­se d’un res­tau­rant mexi­cain à Neuchâ­tel.

Le diman­che 4 sep­tem­bre fut la fina­le : une par­tie de la com­pag­nie par­tit de bon­ne heu­re pour l’aéroport ou la gare. Accom­pag­né de Marie­ke et Erik Fren­kel, qui avai­ent gen­ti­ment offert de trans­por­ter quel­ques mem­bres, un petit grou­pe par­tit en voi­tu­re pour le Musée Rous­se­au à Môtiers où le direc­teur dévoué, Mon­si­eur Kaehl, nous expli­qua les docu­ments et objets de Rous­se­au dans le détail. Un déjeu­ner à Môtiers fut l’accord final de qua­tre mer­veil­leu­ses jour­nées.
Mar­griet Lacy-Bruijn

C’est avec gran­de joie que le comi­té vous annon­ce la ren­trée défi­ni­ti­ve aux Pays-Bas de notre tréso­ri­è­re, Mar­griet Lacy-Bruijn, depuis début sep­tem­bre, après avoir vécu aux Etats-Unis pen­dant 47 ans. Le con­tact par mail étant tou­jours inten­se et fruc­tu­eux, rien n’égale sa pré­sen­ce en per­son­ne.
La Par­fai­te liber­té ou les vous et toi – De abso­lu­te vrij­heid of het gejij en gejou

Depuis long­temps déjà le comi­té nour­rit le désir de met­tre sur scè­ne La Par­fai­te liber­té ou les vous et toi écrit par Bel­le van Zuylen/Isabelle de Char­ri­è­re. Le prin­temps der­nier notre pré­si­den­te Edda Holm entra en con­tact avec Pre­mi­è­re Par­ter­re, un théâ­tre pri­vé éta­bli dans une mai­son de maî­tre à La Haye. Dans ce théâ­tre, Gepke Wit­te­veen et Jaap Broek­mans orga­ni­sent chaque mois des spec­ta­cles et des con­certs. Ce cou­ple ambi­ti­eux qui se don­ne corps et âme aux arts scé­ni­ques, est bien con­nu dans le mon­de des acteurs et des musi­ciens. Nous avons dis­cu­té les pos­si­bi­li­tés d’une repré­sen­ta­ti­on de la piè­ce en ver­si­on néer­landai­se De abso­lu­te vrij­heid of het gejij en gejou. Gepke Wit­te­veen et Jaap Broek­mans nous ont con­vain­cus de pou­voir met­tre notre pro­jet à exé­cu­ti­on : la pre­mi­è­re mon­di­a­le de la piè­ce jouée par des acteurs pro­fes­si­on­nels aura lieu à Pre­mi­è­re Par­ter­re, Groot Her­to­gin­nel­aan 52 à La Haye, le 27 mai 2017. Repri­se le 28 mai 2017.

Vous com­pren­d­rez sans dou­te que la réa­li­sa­ti­on de ce pro­jet deman­de­ra un grand effort et notam­ment le côté finan­cier con­sti­tue, le moins qu’on puis­se en dire, un défi con­sidé­ra­ble.

Au mois de jan­vier vous rece­vrez de plus ample infor­ma­ti­on et pro­ba­ble­ment une pri­è­re de bien vou­loir sou­te­nir finan­ci­è­re­ment ce pro­jet uni­que.

Notez bien dans votre agen­da les dates de repré­sen­ta­ti­on du spec­ta­cle : les 27 et 28 mai 2017.
Réu­nion d’automne 2016

Le 5 novem­bre eut lieu la réu­nion d’automne de la Genoot­schap Bel­le van Zuylen/Association Isa­bel­le de Char­ri­è­re au Haags His­to­risch Muse­um. Après un déjeu­ner appé­tis­sant et con­vi­vi­al une soixan­tai­ne de par­ti­ci­pants écoutè­rent dans la Sal­le des Mili­ciens Mon­si­eur Ber­nard Woel­de­rink, ancien direc­teur des Archi­ves de la Mai­son roy­a­le, qui nous par­la d’une façon à la fois fas­ci­nan­te et amu­san­te de la vie à la Cour de La Haye à l’époque de Bel­le van Zuy­len et pen­dant la péri­o­de après.

Fina­le­ment les gui­des du Musée étai­ent prê­ts à nous mon­trer et com­men­ter l’exposition per­ma­nen­te et l’exposition tem­po­rai­re La Haye jui­ve. Nom­bre de per­son­nes ont pro­fi­té de l’occasion d’apprendre à con­naî­tre ce musée inté­res­sant.
Cahier

En ce moment-ci nous n’avons pas enco­re pré­vu la date de la pré­sen­ta­ti­on du pro­chain Cahier. Il va sans dire que nous vous en infor­merons.
Je vous sou­hai­te, ain­si que de la part du comi­té, Joy­eux Noël et une bon­ne Nou­vel­le Année en bon­ne san­té !